Comment créer une newsletter professionnelle en marketing

Il est important de savoir qu’à l’ère de confinement, le mail est consulté par 75% de la population connectée chaque jour. Car celui-ci est tout simplement la boîte en ligne le plus intime où les gens se sentent avoir plus d’autorités. Cette boîte aux messages pourvoit d’ailleurs d’une liberté d’expression, de droits, et d’échange considérable en termes de communication en ligne . En effet, le mailing permet de raconter une longue histoire privée et envoyée à un seul destinataire, en utilisant son propre adresse mail. C’est ainsi qu’il devient une plateforme efficace du monde professionnel dans le cadre d’e-marketing et de prospection et d’informations d’actualités : la newsletter. Cette dernière est sans doute un très grand levier de business au profit des influenceurs de nos jours. Voyons comment créer une campagne de newsletters en marketing professionnel.  

Gérer le temps de réflexion et adapter l’offre à proposer

Pour un influenceur, l’envoi fréquent de newsletter est un devoir. Cela mène les abonnés à faire quelques tours dans le monde d’une activité ou de l’offre. De manière à leur proposer de différentes offres ou leur orienter sur un choix au final. Bien que les titres successifs diffusés durant une campagne reflètent l’évolution des activités relatives à votre offre proposée dans la newsletter. Je vous invite, « avant de réaliser une campagne », à analyser le le principal choix que vous offrez à vos abonnés. Quelques points de réflexion y sont à tenir en compte de manière sérieuse. Une offre c’est pour quel but ? Pour qui ? Avec quel moyen, facile ou difficile pour les abonnés ? Pour quel délai ? Pour quelle durabilité de solution ? Une offre à quel niveau de popularité et de confiance populaire ? Et comment vous le présentez, utilisez-vous votre propre image pour divulguer votre offre ou bien exploiter celle d’autres partenariats réputés, qui devraient collaborer avec vous ? Puis comment mesurer-vous vos présentations par rapport à ceux de vos concurrents ? Seriez-vous un abonné de leur offre par exemple afin de comprendre leurs stratégies ? Ainsi, vous identifiez les réponses « positives » qui en découlent. Prenez en compte tous ses critères lors de développement de votre contenu d’offre afin d’assurer un résultat de choix. Adoptez un système pyramidal, c’est de répondre au premier contact la question la plus importante sous forme d’une solution concrètement offerte. Ce qui assure le suivi de lecture pour la suite de diffusion de newsletters. Ainsi, dans le cas où le lecteur compare des offres similaires, il peut trouver votre contenu d’une manière différente.

Un bon titre de newsletter

Dans la majorité des cas, des milliers de mails sont reçus dans la boite de réception. L’intention d’ouvrir un email se déclenche suivant un titre. Pour qu’un mail soit lu, le titre devrait assurer une impression positive à l’égard du destinataire. Je vous invite à penser toujours à ce titre quand vous envoyez des articles, ces gens destinataires reçoivent en même temps une tonne des messages de promotion, des mensonges, des publicités non fondées et même des articles artificiellement trop vrais pour être beaux. Mais faire une différence depuis le titre assure déjà la lecture d’un mail. N’inventez pas des beaux mots pour faire plaire, mettez-y tout simplement une note positive à l’égard de votre domaine et de votre activité. Puis concevez un titre honnête qui doit refléter l’essentiel des contenus développés. Un titre conçu dans la mesure d’apporter des informations riches répondant convenablement à la curiosité des lecteurs

Les phrases d’accueil d’une newsletter

Si éventuellement, vous changez de sujet tout au long de votre campagne newsletter, mentionnez toujours un titre et un paragraphe de transition. Pour ce faire, prouvez-y toujours votre motivation naturelle d’améliorer votre service général étant raconté dans le mail. Montrez une bonne attitude d’agir, comme une personne responsable, honnête et à l’écoute. Si besoin, ajoutez des questions réponses fermées ou plus ouvertes pour mieux comprendre le profil de l’internaute. Il faudrait donc ne pas précipiter de manière brute dans la communication, en mettant en avant la description technique de votre offre de vente. Car en pensant avant tout à la relation que vous souhaitez garder pour vos abonnés, mettez en avant la valeur de salutation, l’humanité, de respect, de l’amitié, de l’émotion dans vos premiers messages. Et prouvez que vous faites progressez ainsi la nature de vos offres et vos capacités de les offrir en rapport avec l’attente ou l’état d’esprit de votre destinataire. Tout cela serait à structurer et présenter par étape dans le contenu de votre newsletter.

Quelques bonnes astuces d’une newsletter professionnelle

1-Cherchez des adresses mails dont les propriétaires peuvent s’intéresser à vos offres. Pour tracer leurs besoins, partir des idées suivant les activités publiées dans leurs sites en ligne.

2-Il serait bien de savoir mettre en avant une explication convaincante de l’activité à proposer. Par exemple y mettre une preuve de réussite non seulement avec des photos prises par ici et là mais aussi avec des témoignages des personnes qui révèlent leur identité « confiante » : vidéo, via son site personnel ou compte professionnel, appel vidéo, etc.

3-Racontez ou bien explicitez toutes les étapes que les abonnés doivent suivre pour parvenir à être bénéficiaire de votre principale offre. Mettez toujours un parcours plus facile des liens, des informations ou des actions d’achat ou de contact par téléphone, mail, etc.

4-Ajoutez des actualités très en vogue dans votre newsletter, puis y mettre une relation logique avec vos offres.

5-Mettez-y votre un lien de la page Facebook et Youtube ou Twitter. Mentionnez un guide simple qui affirme la possibilité de partager les publications de vos pages personnelles.

6-Respectez un calendrier de diffusion. Délimiter la durée de la campagne et la fréquence de diffusion de chaque newsletter. Après deux ou trois diffusions, prévoyez si nécessaire de contacter le lecteur par téléphone. Vous agissez ainsi dans la mesure de tenir la relation, comprendre le lecteur, et conclure une vente. Ainsi les abonnés peuvent garder avec vous le rythme de la communication et la motivation à suivre vos conseils. Vous pouvez aussi laisser le temps au lecteur de réfléchir, de préparer ses actions. Vous le rappellerez même si nécessaire.

7-Mentionnez quelque part que vous êtes enregistré légalement et respectez les règles collectives, formelles ou institutionnelles en relation avec vos activités.

Le choix de plateforme et le design de newsletter

Utilisez une plateforme spécialisée qui peut envoyer une masse de mails, minimum à plus de 1000 adresses par mois. Le choix de la plateforme devrait basée sur la sécurité des messages, la facilité de mise en page (insertion des textes, codes html, des images, des liens vidéos, des boutons, des pages responsives), aussi de la qualité du design. Notez toutefois qu’il est important de bien disposer tous vos éléments à publier dans votre page avant de donner une forme à l’esthétique. C’est-à-dire avant de redimensionner et d’ajouter des couleurs de fond ou des éventuels décors à chaque élément. Pour ce travail, vous pouvez aussi utiliser une plateforme de mailmarketing tel que mailchimp.

Collaborer avec d’autres sites qui diffusent des newsletters

Dans l’activité de newsletter, vous pouvez aussi vous entreaider avec des sites des autres.  Ce qui signifie que vous publiez leurs offres et ils feraient l’inverse ! Vous avez remarqué des nouvelles intéressantes, des produits et services de promotions dans leurs sites ? Procédez à l’analyse de ces derniers et à la stratégie de partage de liens via la newsletter. Dans la page, vous pouvez en faire simplement un titre ou une bannière associée à un lien qui mène vers le détail d’une telle offre. Vous agrandissez la taille du titre ou de la bannière uniquement selon son importance par rapport à l’article principal. Dans le cas où ça n’a rien à voir avec votre offre principale, vous pouvez aussi mettre en bas de page des petits liens groupés « en texte », au-dessus desquels est mentionné un titre comme : « Autres pages ou sites qui pourraient vous intéresser ». Le bonus ? Vous pouvez mettre un peu de pubs de vos réseaux d’activités et de celle des autres dans la page, mais avec des publications modérées bien sûr. Privilégiez la qualité à la quantité. Cette opération de partage occasionne aussi de soutenir les pages des autres et de demander de faire la même chose pour les vôtres. Ainsi, vous témoignez la crédibilité de leurs offres dans votre page newsletter et vice-versa.

Telle est généralement la méthode qui pourrait améliorer votre manière de contacter les prospects, et d’élargir l’activité et la popularité de votre site. Bref, le plus important est de proposer dans votre page des offres qui respectent le bon sens professionnel lié à votre domaine. Il en est aussi de prévoir l’évolution de votre activité en rapport avec les contenus de mails envoyés successivement.

Photo par Kamboopics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 12 =