Les méthodes les plus efficaces pour gagner de l’argent sur Facebook

Supposons que vous êtes toujours connecté au Facebook en permanence. Si vous en auvez la possibilité de générer un revenu complémentaire, ne serait-il pas intéressant ? Evidemment, votre connexion Facebook peut vous apporter des revenus d’un moment à l’autre. En principe, plus vous avez de relations, de fans, plus vous avez la chance d’exploser votre chiffre d’affaires. C’est un peu magique non ? Mais comment faire alors ? Pour cela, il faut d’abord utiliser la bonne méthode pour y arriver, bien sûr tout cela ne dépend que de vous et de vous seul. Cet article vous en dit plus. Alors partant ? Si oui, le principe n’est pas compliqué. Il va y avoir un peu de marketing et de gestion de relation. Et cela  va avec l’appui sur la gestion de votre temps et de vos données.

Les secrets de la méthode pour un revenu rapide

Vous pouvez en même temps vous former pour devenir un vrai gestionnaire de compte et de caisse Facebook. Des canaux de vente et des produits à vendre vous sont dévoilés par le biais de votre compte et page Facebook. Vous apprenez comment traiter vos relations avec vos fans et vos amis pour qu’ils participent à votre démarche. Et ce sans pour autant leur demander un paiement, à moins qu’il s’agit d’une vente directe ou d’un frais d’abonnement. Ainsi, vous deviendrez même un canal pouvant créer une opportunité pour des sites en quête de popularité. Au fil du temps, on ne va pas dire quand même moins de deux mois, si vous travaillez bien, vous saurez transformer vos relations en une réelle opportunité, notamment un générateur de monnaies. Bien sûr Facebook est une vraie mine d’ors que très peu de gens le comprennent.

Commençons par la méthode la plus facile et rapide

Il existe bel et bien depuis la genèse de l’informatique des sites internet qui proposent un travail de réaliser des « clics ». Ce travail est très facile à faire mais rapporte très peu suivant le nombre de clics effectué. Vous serez tout de même tenu à être collé devant votre écran pour faire des clicas et clicis toute la journée et pendant des mois. Vous travaillerez tant bien que mal à avoir aux environs de 90€. En effet, vous agissez comme un robot acharné en répétant les mêmes actions. Pour ceux qui veulent l’expérience, ils peuvent par exemple taper tout simplement un site qui paye par clic Facebook et verront une dizaine dans la rangée de Google. Apparemment, nous allons un peu plus loin grâce à des méthodes permettant un revenu pour le long terme via Facebook.

La méthode pour le long terme : la création de la page

Avant tout, il vous faut d’abord créer une page. Comment le créer ? D’abord on inspire des styles psychologiques de son réseau de fans. Ce dernier qui s’intéresserait bien à l’activité précise associée à la page. C’est la méthode la plus difficile, mais cela demeure la principale clé de la réussite. Le reste n’est que vendre une popularité. Pour une page, pensez par exemple, une activité qui attire des millions de gens sur une même zone géographique, une même activité sur internet, ou encore un mêmes problème et intérêt. A l’image d’un artiste qui a du style et qui offre son talent émerveillant pour des fans particuliers. Une page est là en premier pour apporter une solution concrète, une envie transparente et non l’inverse. Donc, il faut limiter au préalable le type de publications interdites. Cela convient à bien comprendre ses cibles et leurs comportements avant de créer une page. Une fois celle-ci créée, il faut toujours partir du principe que pour attirer les gens à une page. Il s’agit de prioriser le charme et l’empathie à travers sa publication partagée. Car, ce sont ces cibles même qui vont cliquer « j’aime » sur la page et se transforment respectivement en des abonnés fidèles.

La diffusion vidéo

A notre ère, la vidéo demeure le meilleur outil de communication sociale pour jouer le rôle de conviction. Heureusement que Facebook a permet la diffusion de la vidéo depuis  quelques années. C’est tout simplement un coup de chance pour ceux qui n’ont pas eu les moyens d’être connectés à Youtube, mais également pour un bon investisseur. Alors, pourquoi ne pas en profiter si la vidéo est déjà accessible sur toutes les applications mobiles de plus d’un milliard d’utilisateurs ? Imaginez le business qu’apporterait la nouvelle vague de connexion via Facebook avec le double de son nombre d’utilisateurs depuis l’avènement de confinement.  Cette opportunité ne peut pas être à ignorer. Car cela pourra être un levier de business significatif. De votre part, vous participez subtilement à la conception de la vidéo avant de la diffuser. La musique, les scènes, les décors, les dessins, la vie réelle, l’actualité, la culture sont autant d’éléments de la vidéo qui enchantent bien les Facebookers. Par conséquent, vous devriez être un bon concepteur, il vous est nécessaire de bien disposer ces éléments pour impressionner efficacement vos fans.

Le type de produit le plus facile à vendre

Même si vous n’avez pas de pages, la méthode suivante fonctionne toujours. Car il vous suffit de vendre des documents facilement téléchargeables. Ainsi, les lecteurs eux-mêmes n’ont pas de difficulté à les récupérer et utiliser. On peut sélectionner par exemple des documents pratiques comme les ebooks, manuels, vidéos, tutoriels, des programmes d’affiliation. Toutefois de nos jours, sans être discrets, les acheteurs n’ont pas assez de temps pour lire les documents. Voici donc le moyen de gérer cette situation. Vous proposez le document, en plus vous le compléterez avec une assistance en ligne. Bien sûr, si vous êtes l’auteur, cela vous semble facile de le faire. Par ailleurs, si vous ne l’êtes pas, il est important de contacter l’auteur pour lui proposer ce couple de service. Dans ce cas, vous et l’auteur vous mettez d’accord sur le pourcentage de service que vous apportiez. Avec ce principe, vous travaillez dans la voie transparente et collaborative.  Une fois vous en êtes d’accord avec l’auteur, vous proposez à l’acheteur l’achat de document suivi de l’assistance d’apprentissage. C’est aussi facile que cela. En termes de prospection, cette méthode vous permettra d’affirmer la réduction du temps d’apprentissage et d’assurer la réussite de l’acheteur. Cela vous évite aussi des questions techniques auxquelles vous aurez une difficulté à répondre. Car, l’auteur s’en chargera dans tous les cas de l’assistance.

La popularité à vendre

Si vous avez une page déjà populaire, vous avez la possibilité d’y publier pour les autres, voire d’échanger des posts avec une autre page populaire. Pour certains, ils peuvent les proposer même à la vente. Toutefois, vous pouvez toujours toucher une popularité sans avoir forcément une page Facebook. Plus vous en avez plusieurs, mieux c’est. Sans l’avoir, il vous suffit d’investir sur une insertion dans une autre page ayant déjà une popularité. Ou bien insérer votre publication dans un groupe Facebook axé sur une activité d’entreprise. Le principe : vous proposez votre service à une entreprise qui cherche une popularité. Vous êtes donc l’intermédiaire pour effectuer sa publication et suivre son contact avec les abonnés, voire vendre ses produits. Vous pouvez aussi exploiter l’outil Marketplace Facebook si besoin.

L’activité d’une entreprise exige souvent une présentation très accessible, honnête et subtile. Mettez-vous d’accord avec cette entreprise qu’il doit y avoir une publication assurant une action de la part des fans ou des membres de groupe. Pour  cela, voici les points que vous devez insérer dans la publication :

  • Mentionnez quelque part une gratuité et une promotion.
  • Rassemblez le maximum de services en une seule offre.
  • Trouvez un contexte d’actualité qui convient bien à la demande pour assurer la décision de l’acheteur. Exprimez cette circonstance précise dans votre message.
  • Soignez votre message de publication avec une belle photo et un accueil généreux : le minimum est le bonjour avec le merci.
  • Ne répétez pas les erreurs des autres qui ont déjà publié le produit similaire.

Gagner de l’argent par l’affiliation

Aussi simple que cliquer, vous ne faites que rallonger un réseau et toucher une commission. En effet, la méthode d’affiliation et la commission sont déjà prédéfinies par l’auteur. Vous ne faites que suivre leurs étapes. Généralement, vous inscrire d’abord sur le site, puis recevoir votre propre lien que vous allez publier ensuite dans Facebook. Après cela, inviter également vos fans de page ou vos nouveaux prospects à y participer. Plusieurs plateformes d’affiliation sont disponibles actuellement et dont la majorité fonctionne bien avec Facebook. Si vous êtes comme moi, je préfère opter plutôt pour un lien qui paye au clic au lieu d’un lien qui attend une vente. Car les clics (des autres) transforment très vite en des monnaies concrètes. D’autant plus que compter les clics se fait avec l’outil facile comme Facebook Insights. En principe, un site d’affiliation utilise ce dernier pour mesurer la production des ses affiliés. Comment choisir le produit d’affiliation ? Il serait bien de vous familiariser avec un produit qui est lié à votre page ainsi qu’à vos abonnés ou fans. Je vous invite à étudier bien l’offre et sa réputation pour ne pas devenir un victime d’un projet instable ou arnaqueur. Une fois vous avez misé sur un projet, le reste est de soigner la publication d’un produit d’affiliation de façon à multiplier vos followers. Je vous présente quelques-uns des programmes d’affiliation : Tradedoubler, Netaffiliation, Zanox, Amazone, 123FR, Loonea, Moolineo. A essayer si certains vous conviennent.

Photo par Geralt Altman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 19 =