Réussir un Netlinking de qualité : secret de référencement SEO

Réussir son premier netlinking est un baptême en SEO pour les sites qui viennent d’être construits. Cette participation est très significative vis à vis de des grands moteurs de recherche comme Google ou Bing. Cette opération consiste à créer des liens appelés «backlinks» dans des sites externes. Ensuite, ces liens pointent vers son propre site. En fait, il y a plusieurs manières de rediriger un lien vers son site. Bien sûr, il y a celles qui sont recommandées par Google pour gagner un meilleur classement, voici comment réussir un Netlinking.

Le linkbaiting : une publication par les autres

C’est une méthode la plus considérée actuellement. Car il s’agit de rediriger naturellement un lien vers son site sans avoir recours à une machination en développement web. Elle repose sur la qualité des contenus web publiés de son site. Autant les internautes et Google peuvent apprécier les contenus du site. Puis s’en servir pour les partager ou mettre le lien du site quelque part. Une telle méthode pour réussir un Netlinking gratuit.

Articles invités : une publication par soi même

Afin qu’on puisse accroître rapidement son audience, l’optimisation de netlinking est nécessaire. Cette fois-ci, le propriétaire doit se charger de publier ses contenus dans les sites des autres. Dans ce cas, l’opération de netlinking consiste à insérer un article invité. Pour ce faire, le propriétaire du site rédige d’abord l’article pour l’intérêt de son propre blog A, puis il le publie dans d’un autre blog B. Ce qui implique que le thème dans la page du blog B doit avoir un rapport logique avec le blog A. C’est par cette occasion que le lien dans l’article inséré du blog B dirige vers le blog A.

Les mots-clés en Netlinking

Pour une optimisation SEO de votre article, il serait mieux de dresser une liste de mots-clés, par exemple en s’inspirant des statistiques mots-clés Google pour trouver les mots-clés pertinents. Vous pouvez aussi s’inspirer des données d’un générateur de mots-clés gratuit en ligne. Une fois un mot-clé trouvé, vous l’intégrez tout simplement dans le mot qui représente votre ancre ou lien. Ce dernier qui dirige l’internaute vers votre site. Plus vous utilisez le bon mot-clé de tendance, plus vous aurez plus d’interactions avec le moteur de rechercher. Et le travail est fait.

Avec autant d’articles invités dans plusieurs sites, un site peut bénéficier d’un bon nombre de visites grâce à ce système de redirection. Réussir un Netlinking est dans la majorité des cas suivant cette méthode plus stratégique.

Lisibilité du site par le moteur de recherche

Toutefois, afin que le site puisse être suivi par le moteur de recherche à l’exemple de Google, il faut passer d’abord à l’étape de configuration du site même. Pour ce faire, activer le droit de suivre son site. Aller dans le codage html de son propre site ou la page même où on doit insérer le lien du site A vers le site B. Repérer l’attribut «dofollow» au lieu de «nofollow». Dans WordPress, il est facile de configurer si on souhaite être suivi ou non car il est recommandé d’utiliser les plugins SEO. Dans la page d’article où s’affiche l’option SEO, il faut mettre “yes” l’option “Allow search engines to show this Post in search results? “. Par exemple pour Yoast SEO, ceci qui se trouve en bas de l’article.

Et pour aller plus loin dans la sélection des liens et sites effectués par Google, il suffit d’installer Google Search Console site et Google Analytics. Ces derniers permettent d’avoir une information précise sur le type et le nombre journalier des clics venant d’autres sites.

Optimisation du Netlinking

Attention, une dernière chose très important ! Assurez-vous que vos liens soient publiés dans des sites avec une domaine d’autorité considérable. Vous pouvez consulter ce niveau en comparant logiquement les résultats depuis plusieurs outils en ligne. Car ces sites reflètent plus de confiance à l’égard du moteur de recherche. Il serait mieux d’y publier un article invité, même s’ils sont moins nombreux. Réussir son netlinking c’est opter pour une méthode optimale ! un bon article diffusé dans un site de qualité est plus efficace que plusieurs articles dans des sites qui ne sont pas honnêtement crédibles. Avec les unités de mesure suivants, plus le nombre est important, plus le site est de qualité : Citation Flow, Trust Flow, Domaine Aithority, Page Autorithy, nombre de visites par jour et mois.

A savoir toutefois que le nombre peut être élevé du seul fait que le site a déjà des années d’existence et d’amélioration par derrière.

Au fait, la petite valeur de ces unités est souvent à cause du défaut du site, notamment de sa structure, sa non popularité, son mauvais codage, ou ses contenus inappropriés. Dommage que souvent c’est un site délaissé par son propriétaire. Dans tous les cas, il serait bien d’analyser les sites de partenariat. Renseignez-vous sur les blogs thématiques, des sites, une agence netlinking, des forums, et utilisez surtout des outils d’analyse en ligne centré sur l’analyse de backlink et SEO. En choisir celle qui mérite publiquement  la confiance. Et ce, afin de valoriser votre temps précieux consacré à la rédaction web, donc bien choisir où sera la place idéale de publier vos articles rédigés.

Photo par Creasphere Gasy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 12 =